Le 3 février, à l’occasion de la journée nationale contre les écrans vidéo publicitaires, le collectif Plein la vue s’est engagé aux côtés du RAP (groupe de Résistance à l’Agression Publicitaire), histoire de donner un petit coup de main aux copains ! L’appel à mobilisation a été lancé par le mouvement « stop pub vidéo », qui cible spécifiquement la présence de ces écrans dans les espaces publics et communs.

Les écrans vidéo, vous voyez ? Ces télévisions géantes qui ont fait leur apparition, aussi soudaine que brutale, dans le métro lyonnais ? Lumineuses, animées, mais également agressives, hypnotiques, et terriblement énergivores. Cerise sur le gâteau, elles sont également prévues pour contenir des caméras… pour quelle utilisation ? Bonne question…

Afin de sensibiliser les usagers du métro, des Lyonnais motivés se sont donc retrouvés ce matin sur les quais des station Hôtel de Ville et Cordeliers. Campés devant des panneaux numériques (il y a une centaine dans le métro lyonnais), ils ont brandi slogans et banderoles « Stop Pub Vidéo ». Le happening s’est ensuite poursuivi sur la place des Terreaux pour une grande photo devant l’Hôtel de ville.

Rappelons que c’est justement la présence d’une centaine de ces panneaux vidéo dans les rues de la Métropole lyonnaise qui est en jeu en ce moment. En effet, leur installation est l’une des questions au cœur de l’élaboration du nouveau Règlement Local de Publicité intercommunal.

Voir les photos ICI, et la vidéo ci-dessous :