Des écrans vidéo publicitaires dans les rues du Grand Lyon ?

Certains le souhaitent vivement !

Et c’est selon nous le pire des procédés publicitaires : agressif, éblouissant, énergivore, fatigant, espion… Ces écrans s’imposent à nos regards, ils poussent à la surconsommation et sont un danger pour notre santé (et surtout celle de nos enfants). Pour plus d’informations et arguments, lisez l’excellente analyse de l’association Les Décablés, soutien du Collectif, dans notre contribution au Grand Lyon (annexe 1, pages 13 à 18).

Curieux de l’avis des habitant·es du Grand Lyon, nous leur donnons ici la parole. Certain·es ne sont pas contre ces écrans, mais peu. La grande majorité des personnes interviewé·es en micro-trottoir se dit déjà envahi de publicité et ne veut pas de ces panneaux vidéo publicitaires dans leurs rues.
(et pour répondre à certaines interrogations : non, aucune des personnes interrogées ne fait partie, de près ou de loin, du collectif Plein la vue).

En juin : 1 jour = 1 témoignage.
Action !

20 juin : « À la place des panneaux ? Des arbres ! Des fleurs ! »

19 juin : « Je trouve ça excessif… Ça fera encore des écrans en plus dans la rue »

18 juin : « Des écrans à Lyon ? Ce n’est pas une bonne nouvelle… »

17 juin : »On ne devrait plus avoir de publicités dans les bus, les métros, les rues »

16 juin : « On en a déjà assez à la maison. »

15 juin : « Tu ne peux pas l’ignorer parce que ça bouge »

14 juin : « S’ils pouvaient nous mettre moins de publicités… »

13 juin : « L’oeil, qu’il le veuille ou pas, il prend l’information. Et le cerveau aussi »

12 juin : « Je n’aime pas trop les pubs car elles me créent beaucoup de complexes »

11 juin : « C’est assez pénible comme type de publicité »

10 juin : « La publicité nous amène tout le temps la consommation, et non pas l’être, mais l’avoir ».

9 juin 2018 : « Deux amies partagées par la question… le débat est ouvert ! »

8 juin 2018 « A priori je ne suis pas spécialement pour »

7 juin 2018 : « Si en plus on en voit dans la rue, alors là c’est vraiment le comble »

6 juin 2018 : « Du numérique il y en a déjà de partout »

5 juin 2018 : « Les écrans rendent les gens cons, excusez-moi du terme »

4 juin 2018 : « Il y a déjà trop de stimulations, tout le temps, partout »

3 juin 2018 : « On en a suffisamment déjà, pas besoin d’en rajouter »

2 juin 2018 : « Il en faut un peu, mais autant… peut-être pas »

1er Juin 2018 : « On fait tout pour nous empêcher de penser »

Categories: ActionsNews