footjob-hd.net

Revenons d’abord aux origines de cette manifestation : Le 25 mars 2013, un groupe d’activistes français du collectif « Les Deboulonneurs » a été relaxé pour avoir défiguré des panneaux publicitaires dans un geste symbolique de désobéissance civile. La juge a accepté leur argumentaire basé sur la “liberté de réception”, et estimé que leurs actions étaient légales en vertu d’une défense fondée sur la « liberté d’expression » et la « raison de nécessité ». Un an plus tard, le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies a reconnu le droit des citoyens à donner leur consentement lors de l’élaboration de stratégies de publicité et de gouvernance (voir Rapport de la Rapporteuse spéciale dans le domaine des droits culturels – ONU).

Ainsi, à défaut de défiler ensemble dans les rues de Lyon pour défendre notre liberté de reception, vous pouvez :

NB: Le procès des 3 militants de RAP, jugés pour avoir écrit sur un panneau avec un feutre à la craie, et qui aurait dû avoir lieu demain le 26 Mars est reporté. Nous vous tiendrons au courant sur la date… 

Et si on revenait sur nos activités denses des dernières semaines ?

Retour sur la séquence électorale 

Les élections municipales et métropolitaines, dont le premier tour a eu lieu le 15 mars dernier, ont été l’occasion de faire entendre la voix des citoyens sur le dossier publicitaire. Avec Résistance à l’Agression Publicitaire Lyon, nous avons envoyé un questionnaire aux candidat·es de 10 villes de l’agglomération (Lyon, Villeurbanne, Vénissieux, Vaulx-en-Velin, St-Priest, Bron, Oullins, Décines, Rillieux-la-Pape, Caluire-et-Cuire) ainsi qu’aux candidats à la Métropole. Pour certains de ces derniers nous avons sollicité et obtenu des entretiens. La bonne nouvelle, c’est que la grande majorité des candidat·es ont répondu au questionnaire, et ont communiqué dessus sur les réseaux sociaux, ce qui montre qu’il n’est plus possible pour les politiques de passer à côté de ce sujet. C’est le travail effectué depuis plus de deux ans, avec votre soutien, qui permet d’arriver à ce résultat, bravo ! (CP Positionnement des Candidats). 

Au niveau national :

Le Collectif Plein la Vue a co-écrit une tribune publiée le 1er Mars dans le Journal du Dimanche (Lien Tribune JDD). Une première ! Cette prise de position forte au niveau national annonce un changement d’échelle en parallèle de notre travail au niveau local. Cet appel a été cosigné par 67 parlementaires de tous bords politiques, 70 scientifiques et 25 représentants associatifs et personnalités. Nous y dénonçons les impacts écologiques, sanitaires et sociaux de ces supports publicitaires numériques, en cours de prolifération partout en France, et appelons à la prise de mesures nationales.

Et la suite ?

Cette période historique, non désirée et non désirable, nous apprend à ralentir, à revoir nos priorités, à nous désintoxiquer du productivisme et du consumérisme. Elle permet aux membres du collectif de prendre du repos et le temps de la réflexion, après les dernières actions militantes et de plaidoyer qui ont été intenses. 

Pour rappel, le vote du Règlement local de Publicité intercommunal (RLPI) a été reporté à plusieurs reprises, en partie grâce au travail de notre collectif et autres associations anti-pub lyonnaises. Il est aujourd’hui décalé après les élections. Nous serons donc présents quelque soient les résultats du second tour des municipales pour défendre un cadre de vie et un modèle de société apaisé des pressions publicitaires.

Prenez soin de vous et de vos proches…

On se retrouve bientôt !
Le Collectif Plein le Vue

Categories: InfoNews