Lyon – jeudi 25 mars – À Lyon et Villeurbanne comme dans de nombreuses autres villes en France, des activistes de Résistance à l’Agression Publicitaire Lyon, Plein La Vue et Alternatiba ANV Rhône ont effectué un recouvrement de 149 publicités pour rappeler que le gouvernement agit en faveur des lobbies publicitaires, contre le climat et en contradiction avec la parole présidentielle sur le contrat démocratique fixé avec la Convention Citoyenne pour le Climat.

Dans le cadre de la journée mondiale contre la pub[1], ce jeudi 25 mars, 45 citoyens se sont mobilisés pour mettre en avant la porosité climaticide du gouvernement en faveur des lobbies publicitaires. Ils ont recouvert 149 publicités d’un visuel où il est écrit « La pub tue le climat ! Non au sans filtre avec les publicitaires ». 149, comme le nombre de propositions de la CCC. Des panneaux publicitaires, ainsi que des écrans numériques dans le métro ont ainsi été recouverts. 

« Ce matin, nous avons recouvert 149 publicités pour dénoncer le détricotage des propositions de la CCC par le gouvernement, et notamment celles sur la régulation de la publicité »

Gabrielle JOINT, porte-parole de PLV

Cette action a lieu quelques jours avant l‘ouverture à l’Assemblée nationale des débats sur le projet de loi « Climat et Résilience ». Ce projet de loi était censé être l’aboutissement « sans filtre » de la Convention Citoyenne pour le Climat (CCC). En 2019, le gouvernement a institué la CCC, regroupant 150 personnes tirées au sort dans la population française, dans le but de proposer des mesures réduisant les émissions de gaz à effet de serre « dans un esprit de justice sociale ». Elle a fait 149 propositions que le gouvernement avait promis de reprendre « sans filtre » au parlement, par décret ou référendum.

12 des propositions de la CCC portent sur la publicité et sont très proches de celles des associations. Plusieurs enquêtes montrent que le gouvernement a été à l’écoute des acteurs du secteur des annonceurs et des publicitaires, plutôt qu’au travail des 150 citoyens. Alternatiba ANV Rhône, Plein La Vue et Résistance à l’Agression Publicitaire Lyon déplorent les connivences entre le gouvernement et les lobbies publicitaires, ainsi que la dissonance entre les discours du gouvernement, les propositions de la CCC et le contenu de ce projet de loi, notamment en matière de régulation de la publicité.

« Face aux enjeux climatiques et démocratiques, nous demandons aux député·es d’amender la loi Climat et Résilience en y introduisant les mesures proposées par la CCC sur la publicité ou des propositions plus ambitieuses que celles du projet de loi »

Louis COULOMBEL, porte-parole de RAP Lyon

Le Haut Conseil pour le Climat ne s’y trompe pas non plus dans son avis sur ce projet de loi en février 2021 : « L’article 4 visant à réguler la publicité ne porte que sur les énergies fossiles et non plus largement sur un ensemble de biens et services manifestement incompatibles avec la transition, tels que les véhicules lourds et peu aérodynamiques (SUV, etc.) ou certains produits alimentaires »

Alternatiba ANV Rhône, Plein La Vue et Résistance à l’Agression Publicitaire Lyon appellent à poursuivre la mobilisation en se joignant aux marches citoyennes pour le climat partout en France le 28 mars. La marche lyonnaise s’élancera de la place des Terreaux à 14h.

« Cette action est la première étape d’une séquence plus large pour dénoncer la collusion du gouvernement avec les lobbies et le manque d’ambition de ce projet de loi, dit “Climat et Résilience”. Soyons nombreux et nombreuses à rejoindre les marches du 28 mars pour exiger une vraie loi climat ! » 

Alex MONTVERNAY, porte-parole d’Alternatiba ANV Rhône

Contacts presse :

Anthony Geoffroy – anthony.geoffroy@gmail.com – 07 81 55 98 17
Alex Montvernay – alex.montvernay@hotmail.fr – 06 86 25 96 59


[1] Ce 25 mars est, depuis l’Appel de Tunis au Forum Social Mondial en 2015, la journée mondiale contre la publicité. Une mobilisation qui a eu du succès dans plusieurs pays.

Categories: News