footjob-hd.net

Le Collectif Plein La Vue et Résistance à l’Agression Publicitaire – Lyon ont consulté les candidats tête de liste à la Métropole de Lyon et de dix communes parmi les plus importantes du territoire sur leur programme en matière de protection du cadre de vie. Cette démarche a pour objectif de rappeler que les futurs élus auront des décisions à prendre en la matière et ensuite d’informer les électeurs des propositions des candidats. A la Métropole de Lyon, Bruno Bernard et Nathalie Perrin-Gilbert se distinguent par des programmes ambitieux pour la protection du cadre de vie.

Des candidats se sont penchés sur la question de la publicité dans chacune des communes interrogées et pour la Métropole. Nous avons obtenu des réponses de 28 candidats sur 56 consultés, soit un candidat sur deux. Une offre politique existe donc en la matière sur l’ensemble de ces territoires. On regrette cependant que tous les candidats n’aient pas abordé la question dans leurs programmes ou pris le temps de nous répondre compte-tenu de l’émergence ces deux dernières années de cette thématique dans le débat public. L’absence de position de ces candidats a été considéré.

Démarche

Le Collectif Plein La Vue et Résistance à l’Agression Publicitaire-Lyon se sont mobilisés en cette période électorale afin de valoriser, dans le débat démocratique local, la thématique de la protection du cadre de vue en matière d’affichage publicitaire. Il s’agit en effet d’un enjeu important ayant des incidences notables sur l’environnement, les nuisances lumineuses, la consommation énergétique, le patrimoine, le commerce de proximité, la sécurité routière ou encore la santé publique. Il s’agit également d’une thématique prioritaire au regard des échéances décisionnelles. En effet, le Règlement Local de Publicité intercommunal (RLPi) porté par la Métropole de Lyon, et co-construit avec les communes, sera l’un des premiers sujets de la prochaine mandature. Il incombera aux candidats élus en mars de décider du contenu de ce futur règlement.

Ce RLPi et la question de la publicité dans l’espace public interrogent la qualité de notre cadre de vie, de nos espaces publics et plus largement la vision que nous avons de nos villes face aux enjeux écologiques et énergétiques de premier plan. Cela interpelle également les citoyens qui seront très attentifs, dans le cadre des élections, à la position des candidats sur ces enjeux. Ainsi, en mars 2019, l’Union des Comités d’Intérêt Locaux et Plein La Vue réalisaient une consultation citoyenne à laquelle ont participé plus de 8000 personnes sur une durée d’un mois, succès inégalé à notre connaissance en matière de consultation locale sur la Métropole de Lyon, qui démontre bien la sensibilité du sujet auprès de la population.

La multiplication des supports publicitaires, notamment numériques, au sein des communes de la métropole dégrade le cadre de vie des habitants et il est important que les candidats soient conscients du rôle qu’ils ont à jouer afin de préserver ce cadre et que la ville ne devienne pas un support agressif de publicité en permanence.

Les deux organisations ont, au cours du mois de février 2020, sollicité des entretiens avec les principaux candidats tête de liste à la Métropole de Lyon et ont transmis un questionnaire dans dix communes de l’agglomération : Lyon, Villeurbanne, Oullins, Caluire-et-Cuire, Vénissieux, Vaulx-en-Velin, Bron, Rillieux-la-Pape, Décines-Charpieu et Saint-Priest.

Plus précisément, les objectifs de Plein La Vue et Résistance à l’Agression Publicitaire à travers cette démarche de plaidoyer sont :

  • De faire remonter dans le débat électoral la question de la publicité dans nos espaces publics et dans la gestion du mobilier urbaine ;
  • De donner à connaître aux électeurs les positions des différents candidats en la matière.

 Bilan global 1er tour (15 mars)

Le premier bilan est positif car des candidats se sont penchés sur la question de la publicité dans chacune des communes interrogées et dans la Métropole. Une offre politique existe donc en la matière sur l’ensemble de ces territoires. On regrette cependant que tous les candidats n’aient pas abordé la question dans leurs programmes ou pris le temps de nous répondre compte-tenu de l’émergence ces deux dernières années de cette thématique dans le débat public.

Nous avons obtenus des réponses de 29 candidats sur 56 consultés, soit un candidat sur deux. Le taux de réponse est notamment important sur les communes d’Oullins (4/5), Caluire-et -Cuire (3/5) et Lyon (4/7). Les candidats à la Métropole de Lyon, plus directement concernée car compétente en matière de Règlement Local de Publicité, ont été nombreux à s’exprimer (5/6), mais le silence des candidats manquants fait cruellement défaut au débat démocratique.

On regrettera donc que François-Noël Buffet, candidat tête de liste à la Métropole de Lyon, ne se soit pas positionné sur cette question : Jusqu’à récemment, la place de la publicité et le recours par les collectivités à des publicitaires pour leur déléguer la gestion du mobilier urbain avait été enfermés dans des simples considérations techniques et budgétaires. Or, cette thématique interroge profondément la vision et la gestion de la ville que nous souhaitons. En ne prenant pas part à notre consultation, ces candidats n’ont pas participé à enrichir le débat démocratique et manquent de transparence sur leurs futurs décisions vis-à-vis des électeurs.

Les réponses obtenues nous permettent d’identifier quels sont les candidats conscients de la dimension de politique publique et de proximité que représente la publicité dans nos rues et savoir qui sont les candidats qui permettront malheureusement, de par leur volonté ou leur passivité, de franchir ce que nous considérons comme des lignes rouge, à savoir autoriser les écrans vidéos publicitaires et banaliser le développement des bâches de chantier publicitaires géantes ». 


=> Résultats pour les candidats à la Métropole de Lyon

=> Résultats par commune : Lyon, Villeurbanne, Oullins, Caluire-et-Cuire, Vénissieux, Vaulx-en-Velin, Bron, Décines-Charpieu, Rillieux-la-Pape, Saint-Priest